Souscrire une assurance voyage : comment éviter les mauvaises surprises ?

Souscrire une assurance voyage : comment éviter les mauvaises surprises ?

Pour partir tranquillement en voyage, il est recommandé de souscrire à une bonne assurance. Pour certains pays, cette étape est obligatoire pour pouvoir demander le visa, mais elle reste une option pour d’autres. Quoi qu’il en soit, un contrat d’assurance réserve souvent de mauvaises surprises. Nous allons vous montrer comment les éviter.

Ne pas oublier la garantie annulation

Étant convaincu de la couverture à laquelle un voyageur a souscrit, il annule son voyage. En effet, il peut demander un remboursement auprès de son assureur. Cependant, ce dernier peut refuser de le faire selon la raison de son annulation. Si dans le cas des forces majeures, le voyageur est contraint d’annuler son séjour, il bénéficiera d’un remboursement de son voyage. Cependant, celui-ci ne doit pas dépasser le barème stipulé dans le contrat. Une assurance annulation peut lui éviter ce genre de problème.

Bien lire toutes les clauses du contrat

La lecture des clauses dans le contrat n’est pas obligatoire, mais indispensable. En effet, toute votre survie pendant le voyage en dépend. Le contrat stipule les conditions de remboursement en cas d’annulation de voyage, les pays non couverts par l’assureur ainsi que la limite sur les bagages. Cela dit, il faut prendre quelques minutes et poser toutes les questions possibles sur les garanties avant de signer le contrat. Il faut également parler des exclusions et surtout, demander à avoir le contact de l’agent en cas de souci dans le pays de destination.

L’assurance de la carte bancaire ne suffit pas !

Lorsqu’une personne achète son billet en ligne, elle paie souvent avec sa carte bancaire. Cette dernière, que ce soit Classic, Premium ou Gold, lui procure automatiquement une assurance voyage. Cependant, les couvertures sont variées d’une carte à une autre et très limitées. Pour une hospitalisation, la banque ne couvre que seulement 10 000 euros par exemple. Puis, la durée ne dépasse pas les 90 jours. Ceci étant, une bonne assurance vous permet d’être couverte pendant un long voyage à l’autre bout du monde.

admin