Revenir des vacances avec des plantes

Revenir des vacances avec des plantes

Vous avez passé de superbes vacances dans un endroit de rêve et comme souvenirs, ce qui vous semblait le plus intéressant à rapporter, ce sont des plantes qui n’existent pas chez vous, en tout cas, vous n’en avez jamais vu. Cela peut être aussi des graines ou des boutures, mais vous tenez absolument à les ramener pour en fleurir tout votre jardin.

 

Quel est votre droit ?

Pouvez-vous passer la douane avec vos plantes de plein droit ? Alors, sachez qu’un tel acte requiert des autorisations. En effet, l’importation de ce qu’on appelle « matériel végétal » en provenance d’un pays hors de l’Union européenne est soumise à autorisation. Quelle en est la principale raison ?  En fait, c’est surtout dans le but de lutter contre le pillage des espèces vivantes, végétales entre autres. Vous savez qu’il existe quantité de plantes qui sont aujourd’hui malheureusement en voie d’extinction et elles ne peuvent pas quitter leur pays d’origine. La Convention de Washington prévoit que 28 000 espèces végétales ne peuvent en aucun cas sortir de leur pays et ne peuvent donc pas être exportés. Il y a d’autres raisons tout aussi importantes qui font que vous devez obtenir une autorisation avant de pouvoir rapporter des plantes de l’étranger chez vous. L’une d’elles est ceci : cette étroite surveillance permet d’éviter la propagation de maladies et de parasites qui peuvent être transportés par certains végétaux. Pour ne pas avoir de problèmes à la douane, la meilleure chose à faire est de consulter la liste des végétaux et des produits végétaux concernés établie par le ministère de l’agriculture.

Quels documents présenter ?

Pour pouvoir emporter chez vous certaines plantes, il faut que vous présentiez les documents suivants : une copie du permis d’exportation CITES que vous délivre celui qui vous a vendu les plantes, un permis d’importation CITES établi par la DIREN en France et un certificat phytosanitaire établi par le pays d’origine de vos plantes. Tout cela, c’est dans le cas où vous en rapporter dans un but commercial. Mais si vous êtes un particulier qui souhaite juste rapporter un petit souvenir floral, vous avez des chances de passer la douane sans ces formalités. Il faut juste qu’elles soient en petites quantités et ne présentent aucun risque de dissémination de pathologies. Par précaution, informez-vous quand même auprès du Service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières.

admin